Riche de son histoire, la commune des Lucs accueille l'un des sites touristiques majeurs de Vendée, l'Historial. En outre, haut lieu des guerres de Vendée, plusieurs sites témoignent de son héritage historique.

L’Historial de la Vendée

7000 ans d’histoire de la Vendée dans un musée exceptionnel à l’architecture contemporaine. L’Historial présente une muséographie originale, à la fois ludique et scientifique, et rend l’histoire abordable pour les jeunes avec un concept unique : le Musée des enfants. Sur 3 100 m² d’exposition, vous attendent : 3 000 objets à découvrir, 85 bornes audiovisuelles, 7 grands spectacles, 7 espaces de la Préhistoire au IIIème millénaire, un musée des enfants et 1 cafétéria. Partez à la rencontre des premiers chasseurs du néolithique, dialoguez avec les grands humanistes de la Renaissance.

Tél : 02 51 47 61 61
Site internet : historial.vendee.fr
Ouvert toute l’année. Entrée payante.

Le Mémorial de la Vendée

Mémorial de la vendée

Mémorial de la vendée

Le Mémorial de la Vendée est un monument résolument moderne construit sur la rivière La Boulogne. L’aménagement intérieur du bâtiment commémoratif rend hommage aux victimes des «colonnes infernales» de la guerre de Vendée et plus particulièrement aux 564 victimes tuées par la colonne du général Cordellier à Lucs-sur-Boulogne le 28 Février 1794. Les noms de ces victimes ont été répertoriés par le prêtre Barbedette qui était alors le curé de Grand Luc. Il vise également à être la mémoire de toutes les victimes de tous les totalitarismes. C’est pour cette raison qu’Alexandre Soljenitsyne a inauguré le musée en 1993.
En sortant du Mémorial, le sentier de la Mémoire mène à la chapelle commémorative du Petit Luc.

Visite commentée suivant programmation ou sur demande pour les groupes.
Ouvert toute l’année. Entrée libre.

La Chapelle du Petit Luc

chapelle-04

La Chapelle du Petit Luc

La chapelle du Petit Luc fut construite en 1866 à l’emplacement du choeur de l’ancienne église Notre Dame du Petit Luc, détruite le 28 février 1794 par les armées républicaines.
L’ancienne église datait du 11ème siècle (selon les plus anciens documents) et dépendait de St Lienne de la Roche sur Yon.
Le curé Jean Bart fut l’initiateur de cette construction.
Sur les murs intérieurs de la chapelle, figurent 22 tables avec les 564 noms des personnes massacrées aux Lucs pendant la révolution dont 110 enfants de moins de 7 ans.

Flashez le QR code placé sur la façade de la chapelle et découvrez l’histoire de la chapelle.

L’église

Construite en 1902 pour remplacer la vieille église du XIVe siècle incendiée à plusieurs reprises,  l’église présente des vitraux qui retracent l’épopée du Curé Barbedette, curé de Notre Dame du Grand Luc pendant les Guerres de Vendée. Les rosaces évoquent la mort du Curé Voyneau, curé de Notre Dame du Petit Luc, et les nombreuses victimes du 28 février 1794 .
Une bande sonore située  à coté de l’orgue offre une visite guidée consultable en permanence.

Plus d’infos : www.lucus.asso.fr

La stèle de l’Abbé Voyneau

Cette stèle a été construite à l’initiative de M. Mercier des Rochettes, Maire des Lucs et inaugurée le 28 février 1947. Elle rappelle le martyre du curé Voyneau, curé de Notre Dame du Petit-Luc massacré à cet endroit le 28 février 1794 par les colonnes infernales.

La médiathèque

L’ancienne école maternelle de la commune s’apprête à débuter une seconde vie : elle abritera en fin d’année une médiathèque dans laquelle Lucquois et amis de passage pourront prendre plaisir à venir se documenter, emprunter des ouvrages, livres, documentaires, CD, DVD… et profiter d’un nouvel espace d’échange et d’expression artistique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Localisation

Partager cette page sur :